Rubrique quasiment stratégique du CV, la partie “Loisirs” peut vous aider à vous définir hors du contexte professionnel. Encore faut-il que les informations que vous décidez de fournir jouent en votre faveur...

 

Rubrique facultative

Avant toute chose, il est à noter que cette rubrique est facultative. Si vous souhaitez faire apparaître cette catégorie, ça sera pour y insérer du contenu intéressant pour les recruteurs.

 

Pour faire court, si vous n’avez rien de percutant à mettre dans cette catégorie, mieux vaut vous abstenir de la faire figurer.

 

Etre original

L’objectif de cette rubrique est de vous dévoiler, afin de montrer aux recruteurs quelle personne se cache derrière le CV, et comment elle occupe son temps libre. Dans cette optique, inutile de préciser que vous aimez regarder la télé ou que vous aimez faire des promenades.

 

Le plus important ici est d’attirer l’attention des recruteurs, pour éventuellement créer un sujet de discussion lors de l’entretien. En sachant cela, évitez de mettre des activités que vous ne maîtrisez pas, sous peine de vous sentir mal à l’aise si le recruteur vous lance sur ce sujet.

 

Le sport, par exemple, est une bonne chose, pour peu qu’on le fasse sérieusement. Cela peut démontrer que vous êtes persévérant, rigoureux, et que vous savez atteindre des objectifs fixés.

 

Erreurs à éviter

Ce n’est pas forcément une bonne idée de dévoiler trop d’informations hors du cadre professionnel. S’il peut être intéressant pour vous de renseigner vos hobbies sur votre CV, certaines opinions sont beaucoup plus sensibles à partager.

 

Ainsi, donner des indications sur vos préférences politiques ou religieuses peut s’avérer être une mauvaise idée si vous tombez sur un recruteur qui ne les partage pas. Mieux vaut éviter de dévoiler ces aspects de votre personnalité, préférez renseigner vos activités dans le but de créer un contact pouvant déboucher sur une discussion plus détendue avec les recruteurs.