Après la sélection des CV reçus, l’entretien téléphonique est la deuxième étape d’un recrutement. Mal préparé, il peut écarter un candidat ayant pourtant les compétences requises pour un poste. Autant bien le préparer !

 

Le but : affiner la sélection des CV reçus

Pour un recruteur, le but de l'entretien téléphonique et de faire une sélection parmi tous les CV qu'il a reçu pour un poste.

 

L’entretien dure en général entre 10 et 20 minutes. Sa durée dépend des questions que le recruteur à a poser au postulant.

 

Un entretien téléphonique sert à faire le lien entre les qualités professionnelles que le recruteur a repéré sur le CV et les compétences requises pour pouvoir occuper le poste ciblé.

 

Entretien téléphonique : quand et où ?

Si vous savez à quel moment aura lieu cet entretien, vous devez mettre toutes les chances de votre côté et vous trouver dans un endroit calme où vous ne pourrez pas être dérangé.

 

Si le recruteur appelle à l'imprévu, n'hésitez pas à reporter l'entretien à une date ultérieure afin de vous préparer au mieux. Il est préférable de reporter un entretien plutôt que de le passer dans de mauvaises conditions.

 

Si vous n'êtes pas disponible lorsque le recruteur vous appelle et qu'il vous laisse un message, ne laissez pas passer trop de temps avant de le rappeler afin de faire preuve de réactivité.

 

Savoir présenter son parcours

Il est possible qu'il vous soit demandé de présenter votre parcours professionnel. Dans cette hypothèse, ce pourrait être une bonne chose de vous entraîner de vive voix avant l'entretien.

 

Vous devez pouvoir expliquer brièvement et rapidement les compétences que vous avez acquis lors de vos précédentes expériences professionnelles mais également savoir expliquer précisément ce qui a motivé votre candidature pour ce pour ce poste précis. Il vaut mieux donc avoir une bonne idée de l'entreprise dans sa globalité et de ses missions.

 

Il peut également vous être demandé de vous expliquer sur une période d'inactivité professionnelle. Là encore, mieux vaut se préparer afin de ne pas se retrouver dans une mauvaise posture.

 

Expliquer pourquoi vous avez postulé

Le recruteur peut également chercher à savoir pourquoi cette offre d'emploi vous intéresse particulièrement. Vous devez toujours être organisé dans vos démarches professionnelles et savoir quelle personne vous contactera pour quel poste. Ce serait en effet une mauvaise situation de ne plus se souvenir de l'offre à laquelle vous avez postulé.

 

Si vous êtes déjà en poste lorsque vous postulez, le recruteur cherchera peut-être à comprendre les raisons de votre départ. Évitez dans ce cas de dénigrer l'entreprise dans laquelle vous travaillez et chercher plutôt à tourner les choses à votre avantage en démontrant par exemple votre curiosité et l'envie de voir d'autres choses.

 

Faire transparaitre sa motivation

Exprimez-vous simplement et clairement. N'oubliez pas que le sourire s'entend lors d'une conversation téléphonique.

 

Soyez à l'écoute et n'hésitez pas à rebondir sur ce que vous dit le recruteur. Comme vous l'imaginez, il a envie de parler à quelqu'un de motivé.

 

Si tout se passe bien lors de l'entretien téléphonique et que vous parvenez à éveiller la curiosité du recruteur, vous devrez alors préparer la prochaine étape : l'entretien physique.