Avoir des trous dans un CV est assez courant. Nous verrons dans cet article qu’il n’est pas nécessaire de les dissimuler, mais que l’on peut au contraire s’en servir, à condition de s’être bien préparé.

 

Définition

Commençons tout d'abord par définir ce qu'est un trou dans un CV. Il s'agit d'une période d'environ 6 mois ou plus durant laquelle vous n'avez pas exercé d'activité professionnelle.

 

Les recruteurs disposant d'un minimum d'expérience vous questionneront immanquablement sur cette période d'inactivité, c'est pourquoi vous devez préparer vos réponses avant d'arriver en entretien.

 

Nous allons vous donner dans cet article des pistes pour préparer au mieux vos réponses afin de montrer que vous êtes resté actif durant cette période.

 

Restez franc

Vous ne devez pas faire l'erreur d'essayer de masquer une période d'inactivité professionnelle en étant flou sur les dates ou en ne les indiquant pas. En effet, il est beaucoup plus honnête d'essayer d'expliquer les choses plutôt que de les cacher. Vous instaurerez ainsi un climat de confiance entre vous et l’employeur.

 

Il est important de préciser qu'il est tout à fait courant d'avoir des périodes d’inactivité professionnelle dans son CV et que ce n'est en aucun cas quelque chose de honteux.

 

Ne prenez pas peur en vous demandant ce que le recruteur pensera de vous : il n'est pas là pour vous juger. Par contre, il essaiera forcément de comprendre ce qui s'est passé durant cette période. À vous de préparer vos réponses afin de bien vous expliquer sur ce point.

 

Montrez que vous êtes resté actif

Même si le marché du travail n'est pas forcément évident, il est important de montrer que l'on reste motivé malgré les difficultés rencontrées.

 

Si le recruteur vous questionne au sujet de trous dans votre CV, c'est peut-être une bonne occasion d’expliquer les démarches que vous avez entreprises en attendant de trouver un emploi. Il peut s'agir d'un accompagnement à l'emploi dans un salon que vous avez visité, d’un bilan de compétences que vous avez effectué, de conférences ou même des entretiens d'embauche.

 

Restez positif

Si vous êtes amenés à vous expliquer sur ces points, il ne faut pas jouer la victime mais plutôt vous positionner comme quelqu'un de motivé qui a entrepris des démarches.

 

En effet les recruteurs savent très bien que le marché du travail n'est pas quelque chose de facile et que la concurrence est rude dans certains secteurs professionnels.